Résidence au Port du Rhin

Depuis octobre 2015, Pierre Zeidler et Dominique Zins rencontrent des habitants du quartier strasbourgeois du Port du Rhin pour recueillir leurs souvenirs et leurs témoignages. Travail de recueil de mémoire, mais aussi de souhaits et de rêves. Travail de rencontre et d’échanges avec ceux qui se percevaient comme les habitants d’un “village dans la ville” et qui voient leur espace évoluer en vaste ensemble urbanistique, dont ils ne perçoivent pas bien les contours. Ils ont connu l’ancien hippodrome et l’ancienne piscine, l’ancien parc public, devenu  le “Jardin des Deux-Rives”, vu arriver la passerelle qui enjambe le Rhin, des immeubles neufs, des projets concernant la rénovation de l’ancien siège de la Coop… Où est leur place dans le nouvel ensemble qui se dessine ?

Travail de rencontre, de débats,  que cette “résidence”. Qui doit donner lieu à l’écriture et à la création, sous une forme ou sous une autre, d’une pièce de théâtre, mais aussi, en lien avec la conteuse Nicole Docin-Julien, d’un conte, et servir de ressource pour la réalisation d’une fresque sous un pont d’accès au quartier.

Tout cela dans le cadre de la convention pluri-annuelle de développement culturel signée entre la  Ville de Strasbourg et la direction régionale des affaires culturelles d’Alsace, à laquelle “Turbulences” apporte sa contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *