Angel blues

 

Suite à une forte détérioration de la couche d’ozone , de plus en plus d’anges viennent s’échouer brutalement dans nos villes et campagnes , incapables de se maintenir au-dessus des nuées .

Désoeuvrés et désorientés , ils envahissent bistros et tavernes où ils sombrent dans l’alcoolisme , claironnant à qui veut bien les écouter leurs messages célestes.

Leurs postillons avinés appelés poussière d’ange sont sans danger de contamination.

Leur date de péremption se trouve tatouée sous leur bras gauche , juste en-dessous de l’auréole . Un ange périmé est biodégradable , mais ses plumes pures et résistantes sont idéales pour la confection de chapeaux de luxe , par conséquent , évitez de les froisser , surtout avec des histoires salaces . Comme chacun sait , les anges n’ont pas de sexe .

Si certains  particulièrement loquaces venaient à vous ennuyer , ne les envoyez pas au diable , ils sont extrêmement influençables . Valorisez-les plutôt en leur confiant des tâches où ils excellent . Les anges gardiens sont de bonne compagnie et vous accompagnent discrètement dans tous vos déplacements , et les anges exterminateurs vous débarrassent efficacement des cafards sous l’évier .

Si  malgré leurs efforts vos nouveaux compagnons ne vous donnent pas satisfaction, émincez-les , faites-les revenir avec une noix de beurre et flambez-les au marc de Provence .

Ainsi accommodés , ils sont tout simplement divins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *